Plaques commemoratives
Publié le - 845 v. -

Que mettre sur une plaque commémorative ?

Pour immortaliser un évènement, que ce soit triste ou heureux, les plaques commémoratives sont toujours les mieux. Il existe beaucoup de sortes de plaque pour que les souvenirs ne s’effacent pas. On trouve ces plaques un peu partout sur les lieux publics et dans les cimetières. Il peut aussi rappeler non pas une date, mais une histoire.

À quoi servent les plaques commémoratives ?

Une plaque commémorative sert généralement à conserver le souvenir de la naissance, le décès d’un proche ou d’une célébrité. Elle sert également à inaugurer un bâtiment ou un lieu public. On l'utilise aussi pour marquer un évènement d’une envergure nationale ou internationale, comme un massacre ou la fin d’une guerre. Sans oublier qu'elle peut être usé comme mémoire patrimonial si elle ne rappelle pas une période particulière, mais raconte plutôt l’histoire d’un lieu. On la trouve fréquemment dans les parcs, l’entrée d’un cimetière, les places de la république et bien sûr comme on peut le constater, sur l’avenue de l’indépendance. Ces plaques renferment donc une valeur morale importante pour ceux qui sont affectés.

Que doit-on mettre sur cette plaque

Sur une plaque commémorative doit être affichée une date qui marque le début et la fin de la période concernée. S’il s’agit d’une mémoire patrimoniale, la présence de la date n’est pas obligatoire. Une pompe funebre met la date de naissance et du décès de la personne en question. Ensuite vient le nom de la personne suivie de la raison de son décès. Si elle a un quelconque lien avec une célébrité, le nom de cette dernière peut aussi y être affiché. On peut également afficher ses palmarès ou son grade si elle est gradée, suivie de ses dates d’acquisition. D'autres détails marquant peuvent aussi être présentés : obtentions d’un diplôme ou d’un brevet. Enfin viennent la ou les phrases personnalisées qui lui sont dédiées.

Une envie de discussion, réagissez .